Aller à la barre d’outils

Test de la Nvidia RTX 3080 – 4K et RayTracing en 60 images secondes

9.5 Score total
Jouer en 4K en qualité Ultra, RayTracing et fluide

Graphismes
10
Prix
9.5
Consommation énergétique
9
Connectique
9.5
POUR
  • Jeu 4K fluide, rapide, et beau
  • RayTracing amélioré et DLSS
  • Nouvelle conception de carte
  • HDMI 2.1 supporté
CONTRE
  • Un adaptateur d'alimentation peu pratique
  • Énergivore
Ajouter votre avis

Le futur du jeu vidéo se fera sur PC

Alors que les consoles de salon actuelles, et les prochaines génération, auront du mal à offrir des graphismes en 4K et 60 images par secondes, les nouvelles RTX 3000, et la 3080 en particulier, n’auront pas ce soucis, bien au contraire, ça sera un jeu d’enfant pour cette dernière génération de cartes graphiques signées Nvidia.

La génération précédente de GPU Nvidia, de la RTX 2060 à la RTX 2080 Ti, nous en avait déjà mis plein les yeux avec le RayTracing mais le desing des cartes n’était pas aussi poussé que sur la série 3000.

Plus subtile, la RTX 3080 utilise un matériau mat, gris foncé. Il est même doté d’un rétro-éclairage blanc au lieu du vert des séries 2000. Pas de chichis ici l’important c’est l’efficacité.

Si vous désirez des couleurs et une carte plus jolie, plus funky, il faudra se tourner vers les MSI, Asus et autres marques.

Le ventilateur flanque chaque côté de l’enveloppe, utilisant un système unique “push-pull” de gestion de la chaleur. Un côté aspire l’air et un autre l’évacue par l’arrière. Selon Nvidia, cela permet une meilleure circulation de l’air, mais la RTX 3080 chauffe plus que la RTX 2080 Ti. Dans la même série de 3DMark Time Spy, le RTX 3080 a atteint une température maximale de 76 degrés Celsius, soit quatre degrés de plus que le RTX 2080 Ti.

La RTX 3080 a les mêmes dimensions que la RTS 2080 Ti/Super. Elle devrait donc rentrer dans la plupart des boîtiers, vérifiez bien les dimensions de votre modèle avant tout achat.

Cette nouvelle carte est énergivore, elle nécessite 30 watts de puissance dédiée, il vous faudra donc une alimentation d’au moins 750 watts, selon les recommandations de Nvidia.

La RTX 3080 dispose d’un nouveau connecteur 12 broches qui nécessite un adaptateur que Nvidia fourni, si vous êtes adepte de câble management il faudra vous faire à l’idée de voir un dongle traîner près de votre carte graphique.

retour au menu ↑

Connectique de la RTX 3080

La Nvidia RTX 3080 dispose de trois DisplayPort 1.4a, qui supportent jusqu’à 144Hz en 4K, ainsi qu’un port HDMI 2.1. Ce sont les premières cartes vidéo à prendre en charge cette nouvelle norme HDMI, qui peut afficher 144Hz à une résolution de 4K. Le HDMI 2.1 devient la norme même au niveau des téléviseurs qui commencent à s’en équiper afin de profiter des taux de rafraîchissement les plus élevés possibles en HDMI.

Le port USB-C qui était disponible sur la série 2000 a disparu ici, il n’est disponible que sur la 3090.

retour au menu ↑

Acheter la RTX 3080 pas cher

retour au menu ↑

Ampere, la nouvelle architecture

Le Nvidia RTX 3080, ainsi que les 3070 et 3090, utilisent la nouvelle microarchitecture Ampère de Nvidia. Elle est basée sur le nœud 8nm de Samsung, ce qui réduit la matrice par rapport au nœud 12nm utilisé dans l’architecture de Turing. Cela signifie plus de transistors et, théoriquement, une meilleure efficacité.

Ampere présente une augmentation massive de 50 % des noyaux CUDA, qui atteignent désormais 8 704. Les GPU de Nvidia sont constitués de multiprocesseurs de streaming (SM), les unités individuelles de puissance de traitement qui contiennent ses cœurs CUDA.

Il y a une mise en garde importante à faire ici. La microarchitecture d’Ampere a modifié le fonctionnement de chaque noyau CUDA de telle sorte que chaque individu est en fait un peu moins performant. Ainsi, un saut de 50% dans les cœurs CUDA ne se traduit pas directement par une augmentation de 50% des taux de trame, bien que ce soit ce qui vous permet d’obtenir les 29,7 téraflops de performance théorique. Il n’en reste pas moins que cela augmente considérablement le nombre de noyaux, et – alerte spoiler – cela aura un impact lorsque nous arriverons à nos tests de performance.

Ampère apporte également plus de RayTracing et de noyaux tenseurs, ce qui étend les capacités plus avancées de la RTX 3080.

Enfin, la RTX 3080 dispose de 10 Go de mémoire GDDR6X de 320 bits. Cela représente deux Go supplémentaires de mémoire vidéo plus rapide. C’est une caractéristique importante, bénéfique pour les jeux qui utilisent de grandes textures et de grandes quantités de données à l’écran. Cela montre également comment Nvidia a fait passer toute sa gamme de GPU à la vitesse supérieure.

retour au menu ↑

Performances de la RTX 3080

En attendant la sortie de la 3090, la RTX 3080 est la carte graphique destinée au grand public la puissante du marché.

Pour faire les tests on a utilisé une config à base de Ryzen 3700X et 16 Go de RAM DDR4 à 3600MHz, ce n’est pas la config la plus puissante mais c’est tout ce que j’ai sous la main.

On va mettre fin au débat qui courait inutilement sur le net, certains ont utilisé les images diffusées par Nvidia pour affirmer que la 3080 n’était pas plus puissante qu’une 2080 Ti, on vous arrête tout de suite, c’est faux. La 3080 est bien au dessus, et surtout bien moins chère.

J’ai commencé avec 3DMark Time Spy, le benchmark DirectX12 qui permet de tester des graphiques dans les mêmes conditions. La RTX 3080 s’avère supérieur de 15% au RTX 2080 Ti. Ça parait peu, mais quand on sait que la 3080 coûte 500 euros de moins que la 2080 Ti, le calcul est vite fait.

Dans les jeux c’est fluide, que ce soit en 4K ou 1440p, il n’y a aucun compromis entre qualité graphique et fluidité, les deux sont présents.

Pour se rendre compte de l’avancée j’ai lancé un jeu très gourmand, que ma RTX 2080 Ti fait tourner à 47 images secondes en ultra 4k, là où ma RTX 2080 Super atteint les 43 images secondes, Assassin’s Creed Odyssey. La RTX 3080 fait tourner le jeu en 61 images par secondes. On a donc un gain de 23 % et une fluidité à toute épreuve.

Dans Battlefield V la 3080 tourne à 97 images par secondes contre 76 images secondes pour la 2080 Ti, encore une fois on a un gain de performances de 22 %.

Pour tirer pleinement parti de cette RTX 3080 vous aurez compris qu’il vaut mieux utiliser un écran 4K, un écran 1440p fera également l’affaire et vous ressentirez un réel gain de performance.

Pour tirer pleinement parti de cette RTX 3080 vous aurez compris qu’il vaut mieux utiliser un écran 4K, un écran 1440p fera également l’affaire et vous ressentirez un réel gain de performance.

Si vous jouez en 1080p vous n’aurez pas réel gain de performances, voire même elles risquent d’être inférieurses, c’est le cas dans Fortnite par exemple où en 1080p la 2080 Ti est du même niveau que la 3080.

Si vous êtes dans ce dernier cas attendez les sorties de 3070 et 3060 plutôt.

retour au menu ↑

Montage vidéo, RayTracing

Un GPU puissant n’est pas seulement utile pour le gaming, il peut également accélérer les tâches de conception de contenu, conception 3D et le rendu vidéo peut se trouver fortement amélioré.

J’ai donc testé un rendu d’une vidéo 4K de deux minutes avec Adobe Premiere Pro, dans sa dernière version. La RTX 3080 met 2 minutes 27 secondes pour rendre cette vidéo, une amélioration de 5% par rapport à une 2080 Ti.

Le RayTracing se démocratise et la plupart des jeux AAA proposent cette option désormais, même Fortnite s’y est mis. C’est donc une option qui risque de très vite devenir une norme, les futures consoles de salon intégreront également cette fonctionnalité très appréciée des possesseurs de cartes graphiques Nvidia RTX.

Le RayTracing est très gourmand et va pousser la carte dans ses derniers retranchements. Prenons Battlefield V par exemple, sur la 2080 Ti, avec le RTX activé, les graphismes en Ultra et l’affichage en 4K, la première missions peine à atteindre les 30 images par secondes, avec le DLSS activé on arrive à 45 images par secondes.

Sur la 3080, la même scène avec les mêmes paramètre on atteint 55 images par secondes sans DLSS, mais avec ce dernier la carte montre toute sa puissance et passe la barre si symbolique des 60 FPS pour atteindre 69 FPS.

Le RayTracing ajouté à Fortnite n’est pas anodin, il rajoute de somptueux effets, des ombres détaillées, une amélioration globale de l’éclairage et des effets de réfelxion, notamment sur les vitres à couper le souffle.

Cependant cela se fera au détriment des FPS, ce qui est le plus important dans un FPS compétitif.

Mais même avec le RTX 3080, ces fonctions RTX sont toujours un goulot d’étranglement pour les performances. Il a atteint une moyenne de 53 images par seconde en 1440p en Ultra avec toutes les fonctions RTX au maximum. Mais en 4K ? Le jeu ne se jouait qu’à 23 fps.

retour au menu ↑

Le verdict

A ce jour c’est la meilleure carte graphique pour qui veut profiter du jeu en 4K, avec une fluidité d’images et sans se ruiner.

9.5 Score total
Jouer en 4K en qualité Ultra, RayTracing et fluide

Graphismes
10
Prix
9.5
Consommation énergétique
9
Connectique
9.5
POUR
  • Jeu 4K fluide, rapide, et beau
  • RayTracing amélioré et DLSS
  • Nouvelle conception de carte
  • HDMI 2.1 supporté
CONTRE
  • Un adaptateur d'alimentation peu pratique
  • Énergivore
Ajouter votre avis

Meg
Voir le profil complet

Meg, passionnée de high tech depuis les années 90. Je réalise des tests avec une petite équipe de passionnés pour hameg.fr

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Votre score total

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Pour des raisons de performance, nous utilisons Cloudflare en tant que réseau CDN. Cela enregistre un cookie "__cfduid" pour appliquer les paramètres de sécurité par client. Ce cookie est strictement nécessaire pour les fonctionnalités de sécurité de Cloudflare et ne peut pas être désactivé.
  • __cfduid

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Hameg.fr
Logo
Enable registration in settings - general
Comparer articles
  • Total (0)
Comparer
0